Un savon naturel dans nos jardins et astuces zéro déchets

Aujourd'hui je vous parle de la Saponaire, de fabrication de savon sommaire, et pour finir je vous donnerai quelques recettes zéro-déchets.
common-87460_1920

A la maison, pour remplacer la lessive, nous sommes passés aux noix de lavage (noix de sapindus) depuis 2 ans
Très économique, naturel et efficace… mais pas très local, hein ?
J’ai donc voulu savoir qu’elles étaient les plantes « lavantes » que l’on peut trouver en Europe…

Saponaria officinalis,

l’herbe à savon, pousse très souvent dans les talus ou nos jardins, on l’appelle aussi « savon des fossés »

Toute la plante est riche en saponine, un tensioactif naturel qui lui confère ses propriétés moussantes et lavantes. Tout dans cette plante est exploitable, de la racine aux pétales. De quoi avoir un tensioactif doux dans nos préparations !
NDR : Je ne vous parlerai ici que de ses vertus externes, l’ingestion de cette plante étant dangereuse je laisse cela aux médecins et pharmaciens.

Que veut dire « saponines » et comme ça marche ?

Les saponines sont des molécules ayant une partie hydrophile (qui aime l’eau) et une partie lipophile (qui aime les lipides). C’est-à-dire qu’une partie de la molécule est soluble dans l’eau et l’autre dans la graisse. Cette propriété permet l’émulsion, capable d’ôter la graisse aux vêtements, à la peau ou aux objets en général.

 

La saponaire officinale (Saponaria officinalis L.)

La saponaire est une plante que l’on trouve dans toute l’Europe.

Elle mesure de 30 cm à 1 m de haut. Le rhizome, les tiges, les feuilles et les racines contiennent tous de la saponine, la plus grande concentration est dans les racines.
Pour la recueillir il suffit de faire infuser 2 poignées de cette plante dans 1/L d’eau bouillante durant 10 minutes, de laisser refroidir en couvrant et de filtrer pour obtenir une eau savonneuse à souhait pour laver le linge délicat ou en faire un savon doux. Cette eau doit être utilisée rapidement et conservée au frais.

 

 

Pour un usage sur le long terme le mieux est de hacher la plante et de la faire sécher.

 

La saponaire a été depuis longtemps utilisée comme substitut du savon pour laver le linge. Les romains s’en servaient dans les bains pour guérir les démangeaisons. Elle est aussi utile pour les maladies de la peau (eczéma, urticaire, acné, herpès …).

Quelques recettes simples :

Un gel lavant très doux:

 

  1. Faites infuser et bouillir 1 poignée de cette plante dans 1/2L d’eau durant 10 minutes, en couvrant la casserole, coupez le feu et laissez refroidir la préparation,
  2. filtrez et conservez la moitié de la décoction au frigo
  3. Mélangez l’autre moitié de l’eau savonneuse (environs 200ml) 1 à 2 cuillères à soupe d’huile végétale de votre choix (de calendula, de noisette, d’avocat ou d’argan par exemple)
  4. Ajoutez 100ml d’aloé véra et 1 cuillère à soupe de miel
  5. Mélangez bien et ajoutez-y quelques gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse ou de leucidal, (conservateur naturel)
  6. Ajoutez 1 cuillère a café de gomme de guar si vous souhaitez épaissir votre mélange.

Avec la seconde partie du liquide vous pouvez faire un gel pour lave-vaisselle :

  1. Mixez grossièrement 8 écorces de citron avec 100gr (maximum) de gros sel
  2. Transférez le tout dans une casserole, ajoutez les 200ml d’eau savonneuse et 135gr de vinaigre
  3. Faites chauffer 15 minutes sur un feu moyen, puis mixez à nouveau
  4. Filtrez très finement le mélange obtenu afin d’obtenir une pâte sans grumeaux, conservez dans un bocal en verre.

Une cuillère à café de ce produit suffit pour un cycle de lavage !

Une poudre à lessiver:

  1. Coupez les racines de saponaire en petit morceau et laissez sécher. Puis broyez les, jusqu’à obtenir une fine poudre.
  2. Mélangez 100gr de poudre de racine de saponaire à 100gr de bicarbonate pour obtenir une poudre de lessive pour linge délicat.

1 cuillère à soupe dans la machine pour un lavage délicat

Pour une lessive un peu plus travaillée et blanchissante utilisez de la cendre:

  1. Mélangez 2 à 3 verres de cendre pour 1L d’eau (de pluie, ou bouillie et refroidie) mélangez bien,
  2. laissez reposer entre 24 et 36h, en mélangeant de temps en temps.
  3. Filtrez très finement (un tamis + un linge a maille très serré), cette eau visqueuse obtenue est riche en potassium, on appel cela la potasse,
  4. ajoutez un peu de décoction de saponaire pour obtenir une eau de lessive.

100ml dans la machine avant un lavage, avec du vinaigre blanc dans le bac adoucissant vous donnera des vêtements propres et souples !

Ou alors transformez la potasse en savon liquide :

  1. Lorsque vous avez filtré votre eau cendrée, versez-la dans un bocal en verre,
  2. Ajoutez 1 cuillère à soupe d’huile végétale de votre choix (1 cuillère à soupe d’huile pour 1L de potasse)

Il se peut que la saponification se fasse rapidement, mais si l’huile remonte, pas de panique, refermez le bocal et mélangez un peu chaque jour, au bout d’une semaine le mélange aura blanchit et sera devenu du savon liquide ou « mou ».

Attention ce savon étant assez concentré le diluer pour des utilisations manuelles (vaisselle à la main) est fortement conseillé. Pour ce qui est des cendres restées dans le linge, sachez que cela constitue un très bon engrais pour vos plantes en pots 😉

Et voila, j’espère que cet article vous aura plu! N’hésitez pas à partager vos propres recettes et astuces ! Ou à nous dire si celles-ci vous ont été utiles 😉

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *