[N&S et Vous|Portrait] Pascal Petitjean, Trailer

Le blog de Nature&Sens vous propose un nouveau rendez-vous. Petit portrait d'un des utilisateurs de nos produits.
Portrait Pascal Petitjean| - Nature et Sens

Aujourd’hui, c’est Pascal Petitjean trailer qui ouvre la course. Ce cinquantenaire passionné de nature & de montagne s’est vu offrir par ses proches un dossard pour l’ Ultra-trail du Tor des Géants. Il nous raconte son périple & ce que lui ont apporté les produits de N&S.

« J’ai appris que c’était en fait un sport et qu’on appelait ça du « trail » ».

N&S : Quel est votre rapport au sport en général & au trail en particulier ?

Pascal Petijean : Depuis tout jeune, je suis un passionné de nature & en particulier de montagne. Je pratique l’alpinisme, le ski alpin &de fond ainsi que la randonnée. Cela fait 20 ans que je cours dans les montagnes avec mes amis. Il y’a 10 ans, j’ai appris que c’était en fait un sport & qu’on appelait ça du « trail ». Depuis je me suis pris au jeu. Mon premier ultra lui remonte à 2012.

N&S : Qu’est ce qui vous plait dans le trail ?

Pascal Petijean : Apprécier le moment présent dans un cadre superbe avec des amis. Le podium, la performance, tout cela m’importe peu. Ce que je veux c’est profiter de la nature , voir de beaux paysages & partager ces moments-là avec mes proches.

N&S : Combien d’heures d’entraînement faites vous par semaine ?

Pascal Petijean : Etant employé dans un bureau d’étude de développement mécanique, il m’est difficile de trouver beaucoup de temps en semaine. Je fais donc un mini-entraînement d’environ 1h par jour, le soir. Il n’est pas toujours très poussé, c’est juste pour me maintenir en forme. Le samedi & le dimanche j’essaie de faire des gros blocs, de 2 a 3h de vélo & 1h de course. Donc au minimum, je m’entraîne 10 à 12h par semaine.

N&S : Comment avez-vous participé cette année à l’Ultra-trail du Tor des Géants ?

Pascal Petijean : J’ai eu 50 ans cette année. A cette occasion ma femme Nathalie, mes deux filles & quelques amis ont monté une cagnotte pour financer mon dossard pour ce trail prestigieux. Il restait même un peu d’argent sur la cagnotte que nous avons reversé à une association caritative.

Sur les conseils de sa kinésithérapeute.

N&S : Comment avez-vous connu Nature&Sens ?

Pascal Petitjean : Valérie, ma kinésithérapeute, me parlait depuis quelques semaines de cette personne qui lui avait fabriqué des baumes & huiles de massages respectueuses de sa peau. Elle m’a dit en être très contente car elle n’avait plus les mains rongée par les produits chimiques. Lorsque je lui ai parlé de mon projet sur le Tor, elle m’a conseillée de me prendre une bonne huile de récupération. Je lui ai dit que comme d’habitude je prenais ma crème à l’arnica. Elle m’a dit que c’était bien pour les matins quand je repartais, mais qu’il me fallait quelque chose de plus spécifique pour le soir en récupération et qu’elle allait faire le nécessaire. Quelques jours plus tard, elle me donnait un flacon de Récup’Oil+, un échantillon de baume anti-frottement et l’Huile de Bélénos. Je n’ai pas utilisé cette dernière, mais les deux autres m’ont beaucoup servi.

N&S :Quels sont les points positifs & négatifs que vous pouvez nous dire sur ces produits ?

Pascal Petitjean : En négatif… , vraiment je ne vois pas. Le baume anti-frottement tient très bien malgré la transpiration, je n’ai eu aucun échauffement, alors que d’habitude les aisselles & l’entrejambe souffrent énormément. Concernant la Récup’Oil+ lorsque Vincent (mon assistant masseur sur les trails) et moi avons vu le flacon avec la pipette nous nous en sommes un peu moqués en nous disant que  » c’était un peu trop « . Finalement il s’est avéré que c’est génial ! D’habitude, nous versons un peu d’huile d’une jambe à l’autre & il y’a toujours une goutte qui reste sur le goulot qui coule, on finit après 3 jours avec un flacon gras & déguelasse. Là, avec la pipette, on dose, il n’y a pas de perte tout reste propre. Vincent a par ailleurs trouvé l’huile très fluide pour les massages. L’odeur est agréable & c’est imporant. En effet, sur ce genre de performances, on ne prend pas toujours une douche le soir, on est vidés on ne songe qu’à dormir. Du coup, ce mélange d’odeurs peut vite devenir incommodant, mais le Récup’Oil + n’a pas empiré cet effet, bien au contraire.

Des produits efficaces

N&S : Qu’en est-il de l’efficacité ? Avez-vous eu des courbatures ?

Pascal Petitjean : Aucunes, ni crampes, ni courbatures. Cela m’a surpris d’ailleurs. Habituellement cela tire vraiment au niveau des cuisses & des grand fessiers. Là, je ressens des douleurs sous la plante des pieds comme d’habitude, mais mes jambes vont parfaitement bien. Par ailleurs, j’avais des ennuis depuis plusieurs semaines au niveau des genoux & notamment des pattes d’oies. Valérie me masse régulièrement pour guérir cette zone, je suis d’ailleurs parti au Tor en étant moyennement serein, car vraiment ca ne s’arrangeait pas… Finalement, à mesure que je courais les douleurs se sont atténuées. Valérie elle-même a été impressionnée par le changement entre avant & après ce trail. Courir a permis certes de tout remettre en place certes mais les produits Nature&Sens y ont grandement contribué, nous en sommes persuadés avec ma kiné et mon ostéo.

N&S : Recommanderiez-vous N&S autour de vous ?

Pascal Petitjean : Oui sans hésiter. Ma femme est très branchée « huiles essentielles » et je sais qu’elle va regarder vos produits avec attention. Quant à l’usage au niveau sportif oui, tout à fait.

Les courses passées et celles à venir :

N&S : Quelle fut la course la plus compliquée pour vous ?

Pascal Petitjean : L’UTMB (ultra trail du Mont Blanc) que j’ai fait plusieurs fois. Soit à cause d’une mauvaise météo, soit parce que ma condition physique n’était pas assez bonne. De toute façon, ce n’est pas le plus beau de tous les trails que j’ai pu faire.

N&S : Et quels sont vos objectifs futurs ?

J’en ai trop il parait (rires) Marathon des sables, Alpes suisses ou italiennes ou un trail aux USA. J’en ai encore beaucoup à faire, il y a encore beaucoup de paysages que je souhaite voir.

Merci à Pascal Petitjean de s’être prêté au jeu des questions réponses, à Vincent Péré son assistant masseur pour avoir essayé et donné son avis sur Récup’Oil + ainsi qu’à Valérie Duval-Papillon pour sa confiance en Nature&Sens & sa volonté de nous aider à faire connaitre la marque.

Nous vous invitons à visiter notre boutique , à nous suivre sur les réseaux sociaux & si comme Pascal vous souhaitez partager votre expérience Nature&Sens, à nous contacter.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *